Accueil > Actualites

MAX JACOB

Anniversaire des 70 ans de la dispartion de Max Jacob.

Le poète Max Jacob a vécu toute son enfance au 8, rue du Parc à Quimper. Pendant plus de 50 ans, cette vaste maison, qui abritait aussi l'atelier de tailleur de ses parents, a été laissée à l'abandon. Depuis réhabilité en un restaurant et salon de thé «Chez Max».

Jean Jullien, créateur du logo du restaurant et d’une fresque qui habite l’espace de la cour, retranscrit subtilement l’univers du lieu et du personnage à travers un langage graphique sobre faisant apparaître une réflexion sémiotique habile.

Les étudiants ont pour objectif, en s’appuyant sur la pratique créative de Jean Jullien dans le prolongement de son travail de valorisation du restaurant Chez Max, de proposer une interprétation graphique autour de l’anniversaire des 70 ans de la disparition de Max Jacob.

photo1

Le Paraclet uni ces deux pôles de formation, a savoir le domaine des arts appliqués et le domaine de la restauration, pour proposer un projet unique.

En effet la production graphique, des étudiant de BTS DG, évoluera pour donner lieu à la création de chocolat. Ce projet pluridisciplinaire sera supervisé d’un l’oeil d’expert, Eric Jubin pâtissier chocolatier de Pont-Aven.

photo2

L’ensemble sera présenter au public le mercredi 2 avril lors d’un vernissage, ouvert à tous, au restaurant Chez Max.

 

Intervenant dans le workshop:

Jean Jullien: Graphiste illustrateur

Après des études au Paraclet a Quimper, il part à Londres pour étudier à Central Saint Martins
Son travail présente une ligne conductrice illustrée avec laquelle il joue en essayant de multiplier les supports de création (affiches, photographie, films, installations, etc…)

Ses clients incluent le New York Times, Libération, le Centre Pompidou, Nike, The Guardian, Waterstone's et Yale University…

photo3

Eric Jubin crée en 2005 La Chocolaterie de Pont-Aven à la suite d’un parcours riche d’expériences dans le métier de pâtissier chocolatier. Il travail auprès de Pierre Hermé chez Fauchon à Paris puis devient consultant chez Bellouet Conseil à Paris, sillonnant l’hexagone et l’Europe, en tant que démonstrateur et conseiller technique.

Détaché à l’international, il retrouve J Bellouet et JM Perruchon comme consultant et enseigne son savoir faire de New York à Rabat, de Vancouver à Doha, de Bogota à Washington.